« Mars bleu » contre le cancer colorectal

mars_bleu.jpg

mars_bleu.jpg, par Jcocher

« Mars bleu » contre le cancer colorectal

Avec près de 45 000 nouveaux cas et plus de 17 000 décès par an, le cancer colorectal est le deuxième cancer plus meurtrier en France. «Mars Bleu» est l’occasion de rappeler que le cancer colorectal est un cancer «évitable» puisqu’un diagnostic précoce permet de le guérir dans 9 cas sur 10. Mais surtout, que le dépistage du cancer colorectal peut aujourd’hui s’effectuer chez soi de manière simple, rapide et indolore, grâce à un test immunologique. Ce test permet de détecter, chaque année, près de 7 500 cas de cancers colorectaux et de prendre en charge plus de 19 500 personnes ayant au moins un adénome avancé (lésion précancéreuse).

Un test gratuit pour les personnes de 50 à 74 ans

Tous les 2 ans, si vous avez entre 50 et 74 ans, vous recevez à votre domicile un courrier vous invitant à consulter votre médecin traitant au sujet du dépistage du cancer colorectal. Si votre médecin le juge utile, il vous propose de faire le test de dépistage du cancer colorectal et vous en précise l'intérêt. Après avoir obtenu votre accord, votre médecin vous remet le test et vous explique comment l’utiliser.

Parlez-en avec votre médecin

Vous avez 50 ans et vous n’avez pas encore reçu votre courrier d’invitation au test de dépistage du cancer colorectal ? Vous vous posez des questions ? Demandez conseil à votre médecin traitant lors d’une consultation. Il répondra à vos interrogations et vous indiquera la marche à suivre. Vous pouvez également appeler le 0800 332 357 (service et appel gratuits).